Tuesday, 1 February 2011

HERO CORP



ENGLISH VERSION FOLLOWS THE FRENCH ONE
Une fois n'est pas coutume, je vais parler d'une série française qui m'a bien amusée ses jours derniers et qui ne mérite pas son semi anonymat. Hero Corp
Des super héros à la cambrousse
Dans un village isolé de Lozère, vivent des supers héros retraités lorsque the Lord ancien super vilain, s'installe dans une ferme avoisinante et menace la sécurité du village. John venu pour enterrer sa tante, l'ignore mais il va devoir les sauver.
Hero Corp met en scène des supers héros quotidiens avec des pouvoirs qui parfois ne servent pas à grand chose. ( ce qui fait penser à la BD de Larcenet les supers héros injustement inconnus). Le seul fait que ceux-ci vivent dans un village isolé en Lozère comme le ferait une communauté de baba cools est en soi drôle et vend l'histoire (pour moi) avant qu'elle ne commence.

Les personnages portent tous des noms américains qu'ils prononcent à la française. Ils ont pour la plupart des pouvoirs à peu près inutiles, comme Burt qui d'ancien Acid Man a été rétrogradé à Captain Shampoing, parce que ses mains au lieu de projeter de l'acide ne propulsent plus que du shampoing et encore du shampoing doux qui ne pique pas les yeux.Ou Dan qui comme Isaac Mendes dans Heroes dessine l'avenir, sauf que lui il fait des gribouillis. Mon préféré (après The Lord) étant Doug qui se fige à chaque fois, lui compris, que quelqu'un dit un mensonge.

Simon Astier comprend parfaitement le fonctionnement dramatique d'une série et pour qu'elle suscite des péripéties fait d'abord revenir chez ces retraités de l'aventure, un super vilain qui lui aussi comptait finir paisiblement ses jours en Lozère, et pour le combattre, John, qui semble à priori dénué de pouvoirs.
La série est addictive, l'action avance dans chaque épisode mais elle a aussi le très bon goût de nous donner quelques épisodes quotidiens. Comme celui où la communauté croyant que la nourriture envoyée par Hero Corp est empoisonnée, cherche pendant tout un épisode comment en faire pousser, pécher, chasser... avec des supers pouvoirs. Cet épisode presqu'immobile m'en rappelle un autre : celui de Cowboy Bebop où n'ayant plus rien à manger les personnages se jettent sur un panier de champignons, ils passeront tout l'épisode à halluciner. J'aime que les besoins biologiques humains soient pris en compte.

Autre grande qualité d'Hero Corp, l'écriture des dialogues. Simon Astier n'est pas pour rien le frère d'Alexandre Astier ( Kaamelott) pas mal d'expressions leurs sont communes. Ainsi on peut revoir la série après avoir apprécié l'intrigue simplement pour l'écouter et rire des dialogues.
Le côté cheap des effets spéciaux ajoute à l'humour de cette fiction. La réalisation est soignée et élégante. L'utilisation des dessins, en particulier, est très belle.
Je ne vais pas écrire qu'Hero Corp est une révolution dans le PAF, mais voici une série originale, ingénieuse, drôle et addictive et cela fait beaucoup comparé à toutes les fictions pour le troisième age que nous sert la télé française. Alors on peut aussi devenir accro à une série française? En tout cas celle-ci donne de l'espoir. Je m'étonne simplement qu'il ai fallu un coup du hasard pour que je la découvre. Ainsi dans une France envahie par les Julie Lescaut ( qui n'a rien à voir avec Manon) et autres femmes d'honneur, on peut se permettre de laisser dans l'oubli une série cool? Je ne crois pas non!
Face à ce semi anonymat les fans organisent des flash mob assez amusantes, je me joins à eux pour espérer qu'il y ait une saison trois.
C'est bien beau de faire comme les américains mais il ne faudrait pas nous laisser sur notre faim comme ils le font régulièrement... RIP Rubicon, Firefly, Point pleasant, Freaks and Geeks...


Hero Corp: Super heroes in the countryside
Usually my English article is a linguistic and cultural translation of the French one ( or English one, depends in what language I am thinking when I am writing) here, as I am going to speak about a French TV show that is not exported yet, the article will be different.
If you're regularly reading this blog, you know that my tastes are quite eclectic and that I usually write about things that very few people talk about, I consider that working my own niche is more interesting for readers that trying like others to write about every films whether one like them or not. I choose very early on to only speak about what inspires me and unless I have something different to say I mostly don't give my opinion on mainstream opuses. Plus I consider that blogs should leave mainstream critics to the press and focus on what press is not covering.
France is not a big country and French television is still a small world, so I never thought that I would miss it if something interesting was going on, but it happened. Hero Corp is a two seasons series that I randomly heard of while browsing on Amazon. Produced by Calt who also did a very good producing job with Camera Café and Kaamelott ( very short format series), Hero Corp could be pitched as a parody of Heroes if it wasn't more. It's the story of an isolated village lost in the French countryside where a few retired super heroes took refuge. These outcasts who lost their powers or their secret identity tried to live a normal life when they found out that The Lord, retired super villain that everybody thought dead, also moved in an old farm near their village. To save them they need John who doesn't know anything about them.
The discrepancy between super heroes and countryside creates funny situations, their lousy powers and their normality also are. They're all named with English speaking names which are pronounced the French way. Burt who used to be Acid Man because he was able to throw acid is now Captain Shampoo because now he can only throw non aggressive shampoo. Doug used to be a lawyer but his power is tense up when someone(even himself) tells a lie. John played by Simon Astier who created the series has a love story with Jennifer who's not a super hero. He has to hide the truth from her which creates a lot of weird situations. As Jennifer's family members are the only civils in the village, it's a tradition and a local sport to throw things at them, but they don't care and think that it's a local welcoming tradition.
The Lord really is a great villain, he just look like an old bourgeois who wants to find peace in the countryside but he's kind of forced by things to be mean. His power is to control people's mind, the persons under his control often behave like video games creatures in front of a wall.

This TV show is very creative, addictive and funny. Though it's clear that their budget is not huge the filming is extremely classy and I do hope that you'll have the opportunity to discover it. Alas the DVDs are not subtitled in English ( One day producers will understand that subtitled dvd could help them promote French pop culture absolutely unknown outside the French speaking world)




2 comments:

Astiera said...

Je suis ravie de voir qu'Hero Corp fait encore des émules !

Je sais que Simon Astier finira l'histoire, reste à savoir quelle forme cela prendra...

Valérie said...

je vais montrer le dvd autour de moi je connais énormément des personnes pour qui le pitch est séducteur!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...