Tuesday, 8 March 2011

CinéNordica jour 4: Varg Veum et Troll Hunter


La spécificité du cinéma nordique quand elle est là, tient pour moi dans son imagination. J'ai dit spécificité, je voulais dire fantaisie, son facteur X, sa touche en plus. Il s'agit là d'un perception toute personnelle, mais n'est-il pas vrai que les classique nordiques les Dreyer, les Bergman, flirtent souvent avec un fantastique réaliste(ou pas), des fantômes, des miracles? La littérature nordique n'est elle pas pleine de contes, de légendes?( Andersen, Karen Blixen, Selma Lagerlof, Ibsen...)

Dans le blog du jour 3 sur La Faim je m'étonnais du sens de l'humour que je n'avais pas soupçonné en lisant le pitch, et hier en voyant Troll Hunter je me suis dit que c'est cet esprit que j'attendais depuis le début du festival. L'esprit de folie et d'absurde que mettait le Lars Von Trier des débuts dans L'Hôpital et ses Fantômes dont je révère l'originalité.


CinéNordica jour 4

Varg Veum, la belle dormi cent ans de Erik Richter Strand

Avec son physique de Thorgal blond, le beau Trond Espen Seim pourrait bien hanter mes nuits, il joue le rôle d'un détective privé dont la spécialité est de retrouver les mineurs. Son nom Veum, Varg Veum, signifie le loup dans le sanctuaire, autrement dit le banni... Bon personnellement il m'avait suffi de cette petite explication pour avoir envie de voir le film... mais voilà, ce que j'ai vu n'est pas un film, mais un téléfilm, un épisode de série. Certes il se passent à Bergen en Norvège, mais si le paysage change, Varg Veum rentre dans la catégorie série policière européenne, ou se battent en duel sur nos télés les séries allemandes et française. 3 ou 4 twists dans le scénario, des personnages de bourgeois pervertis... Bon en gros un Derrick sexy, contemporain et plus dynamique, mais rien qui change qui bouleverse notre perception du monde.

Je profite de cette occasion pour parler des séries policière en général, des experts... Je suis une vraie consommatrice de littérature policière ( classique) ( à part les Ellroy ou Tony Hillerman pendant les vacances je lis peu de « polar contemporains ») et je déteste les histoires à twist, parce qu'à chaque retournements on s'éloigne de la réalité. J'aime les Simenon qui dans un style extraordinairement fluide peignent la société avec des histoires simples. Depuis ma lecture l'été dernier de Homicide de David Simon, une enquête d'une année à suivre les détectives de la criminelle à Baltimore, j'ai envie de voir des séries qui reviendrait au réel et aux fondamentaux, au lieu d'être seulement des exercices d'écriture scénaristiques où le mystère est épaissi artificiellement pour vous tenir en haleine. La vie est pourtant déjà bien assez complexe et je pense que si personnellement j'aime les énigmes policière c'est parce qu'elle enquête sur la nature de l'humain.



Troll Hunter de André Ovredal

Mocumentaire filmé à la manière du Projet Blair Witch, de Cloverfield,ou dans la culture Franco-belge C'est arrivé près de chez vous, Troll Hunter est malin, potache, rythmé et très drôle, il a très certainement un gros potentiel à devenir culte!

Un groupe d'étudiants mène l'enquête, caméra à l'épaule sur un mystérieux chasseur d'ours. Hans, se révèle en fait être chasseur de trolls. Comment les trolls existent? Mais oui et le gouvernement norvégien le cache. Hans est censé garder le secret mais il aimerait que sa convention collective soit renégociée car dixit il fait un boulot de merde!

On apprend donc que les trolls vivent jusqu'à 1500 ans, qu'ils ne fixent pas la vitamine D comme les humains ce qui fait qu'à la lumière du jour ils se transforment en pierres ou éclatent. « Et leur QI? » demande Thomas l'interviewer « Au sous-sol » répond Hans, et là il raconte qu'il a vu un troll essayer de manger sa propre queue.

Troll Hunter est un road movie qui parcourt les superbes paysages des fjords norvégiens. Et les images sont souvent à couper le souffle. Ce film est assez malin pour utiliser les absurdités de la réalité: une ligne haute tension qui ne va nulle part pour démontrer l'existence des trolls... Mon côté athée anar adore que les trolls sentent la chrétienté et s'y attaque... Hans pour faire une prise de sang à l'une de ces créatures verse littéralement du sang de chrétien. Voilà un film inventif, extrêmement drôle comme on aimerait en voir plus!


3 comments:

Mary Goodnight said...

Excellente surprise ce Troll Hunter !
Quant à Veum, pour un film conçu pour la TV, je le trouve plutôt convaincant...

Valérie said...

Oui c'est vrai, mais je m'attendais à un vrai film, donc j'étais déçue :)

Phil Siné said...

ça a l'air sympa ce festival... et "troll hunter" je veux le voir !! :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...