Wednesday, 16 January 2008

xxxholic





English:
When you’re a fiction eater, no country can provide more abundance in storytelling than Japan. Japan and its rich culture is practically unknown by western people. Lots of people can snub animations and mangas, because they can look cheap and caricatured. But believe me, when you start to swim in that diversity there are surprises and pleasures for everyone. Now these days xxxholic is pleasing me. I bought the manga book to my lil sis about three/four years ago, the first volume, because I loved the way that it was designed. We’re very into Japanese things in my family. I had no time to read it, and she also told me to buy one volume stories next time because she doesn’t like to be teased. But I kept this title in a corner of my mind.
In terms of animation, if you want to start watching any series the list is long, the episodes numerous and it is very addictive, so I tend to go with the names I know. You have to know that some series are very repetitive and endless like Inuyasha, Dragonball Z, Bleach… and some are very short and brilliant, like Witch Hunter Robyn, Cowboy bebop, Serial Experiment Lain, Evangelion, Beck, Ghost in the Shell Stand Alone Complex, and you have to focus to follow the subtitles to understand what’s going on, because it can get highly complicated and mind blowing, or tremendously funny like FLCL. Anyway I don’t know if xxxholic has numerous episodes yet or if it’s structured with a beginning and a end like the other mentioned, but it’s brilliant.
 A quick pitch Watanuki, attracts ghost and spirits, that he keeps fighting. He once step in the “shop” of Yuuko, sexy medium slightly alcoholic, she says that her job is to grant wishes in exchange of a payment. Watanuki’s wish is to stop seeing ghost, to pay her he has to work part time in the shop. Altogether this show tells about Japanese folklore and beliefs, flowers are as important as human, and people have secret connexion between their souls, their deeds and their fate. All in all it’s a life initiation for Watanuki. In terms of storytelling it’s surprising because you rarely know where it’s leading you, well always on some intimate path, of self discovery, but I mean it can be very funny and then turn very scary in the tradition of Japanese horror, which rarely finish well. It breathes holding and soul feeding, and the animation and colours are of the best quality, beautiful and smooth.
Français:
Lorsque vous avez une tendance à dévorer les histoires, et à toujours demander plus de fiction, il n’y a pas de pays plus riche pour vous fournir cette drogue que le Japon. La culture japonaise étant aussi à peu près inconnue aux occidentaux que nous sommes, beaucoup de gens snobent l’animation japonaise et les mangas, sous prétexte qu’ils sont caricaturaux ou mal dessinés. Mais croyez-moi quand vous commencez à vous plonger dans cette diversité, il y en a vraiment pour tous les goûts. En ce moment je suis dans Xxxholic. J’avais offert le premier volume du manga à ma sœur il y a trois/quatre ans, mais n’avais pas eu le temps de le lire, et elle avait râlé, en me disant que je devrais lui trouver des histoires avec un début et une fin et non des histoires à suivre! J’avais gardé le titre dans un coin de ma tête. Si vous voulez commencer à regarder des séries animés, vous pouvez vous sentir noyé sous l’abondance des titres, surtout que certaine séries peuvent contenir 400 épisodes et sembler assez répétitives, comme Inuyasha, Dragon ball z, Bleach… Ce ne sont pas tellement mes préférées ! Mes préférées sont relativement courtes, comme Witch Hunter Robyn, Cowboy Bebop, Serial experiment lain, Ghost in the shell stand alone complex, Evangelion, Beck, et je peux vous dire que parfois il faut se concentrer pour suivre les sous-titres, pour comprendre ce qui se passe et rester bouche bée devant la complexité de l’histoire, ou bien son humour torride comme FLCL. Je ne sais pas encore si Xxxholic est une série sans fin, ou bien si tout ça nous mène à une conclusion mais en tout cas, c’est brillant.
Le pitch: Watanuki est harcelé par des fantômes et des esprits qu’il peut voir et qu’il attire. Un jour il entre dans une maison qui se trouve être la « boutique » de Yuukio une medium, sexy, folle et "légèrement" alcoolique. Elle lui explique que dans sa boutique elle réalise les souhaits en échange d’un paiement de même importance. Watanuki souhaite que les esprits cessent de le harceler, en échange de cela il devra travailler dans la boutique à temps partiel .
Cette série, en fait, est reliée à de nombreuses légendes du Japon traditionnel et elle peut basculer de l’humour le plus étourdissant à l’horreur et la peur. La conception écologique du monde pour les japonais est aussi très présente, les fleurs devenant ainsi aussi important que les humains, et les gens, leurs actions et leurs conséquences sont rendues visibles démontrant non pas un certain moralisme mais plutôt prouvant qu’un certain style de "mauvaises"habitudes, emprisonnent plus qu’elles ne libèrent. On est facilement pris par les histoires vu qu’il est relativement impossible de savoir où elles vont mener, probablement à cause de notre ignorance des contes et légendes du Japon. Mais tout cela raconte l’initiation de Watanuki et sa découverte du monde, Donc on retient son souffle tout en nourrissant son âme… Que demander de plus

2 comments:

Jovan said...

Thanks for stopping by! Are you from the Fedora Lounge or did you just find it by searching?

DNAB said...

This is a superb idea - words chasing cellulloid

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...